Chargement

Journée 5 Teams Business #2 (Janvier-Avril)

 CHAMPIONNAT INTER-ENTREPRISES  

〰 J5 de la Teams Business #2 〰

Comme chaque mardi, retrouvez le résumé des rencontres de notre championnat inter-entreprises : la Teams Business ! Cinq rencontres se sont déroulées sur les pelouses de Teams5 Amiens, avec une nouvelle fois beaucoup d’intensité et de buts !

  • CCA International 5-8 Crédit Agricole 1

Le Crédit Agricole 1, toujours à la recherche de sa première victoire dans la compétition, affrontait l’équipe de CCA International, privée de quelques éléments pour ce match.

Le début de rencontre est clairement à l’avantage des joueurs du CCA International, qui se montrent plus incisifs et offensifs. A la cinquième minute, leurs efforts sont récompensés par l’ouverture du score, suivi d’un deuxième but quelques minutes plus tard (2-0). Le match est assez fermé, le CCA International n’arrive pas à se mettre à l’abri et le CA1 en profite pour recoller au score (2-2). En fin de première période, le CA1 encaisse un but suite à une erreur défensive et rentre au vestiaire avec un but de retard (3-2). En seconde période, le CA1 revient avec de meilleures intentions dans le jeu, ce qui se concrétise par une égalisation rapide (3-3). Les deux équipes rivalisent sur le plan tactique et technique, et les gardiens stoppent les offensives adverses. Suite à une jolie combinaison sur un coup-franc indirect, Johan Infanti (CA1) permet à son équipe de prendre l’avantage au score (4-3). Un avantage que les joueurs du CA1 parviendront à conserver et à accentuer jusqu’à la fin du match, malgré une bonne fin de match de la part de CCA International. Score final : 8 à 5 pour le CA1 (10ème) qui décroche sa première victoire dans la compétition. Le CCA International subit une 4ème défaite en 5 rencontres et se positionnement à la 9ème place.

  • OPAC 22-9 Crédit Agricole 2

Rencontre importante pour l’OPAC, qui doit poursuive sa remontée au classement tandis que le Crédit Agricole 2 doit se relancer suite à sa première défaite la semaine dernière.

Le début de match est très intense, avec deux équipes très offensives et qui se créent beaucoup d’occasions. L’ouverture du score intervient donc dès les premières minutes, grâce à une belle frappe de l’inévitable Julien Follet (OPAC). Le CA2 égalise dans la foulée grâce à Rémi Casseleux (1-1). Le rythme est toujours soutenu, et le match ressemble à un véritable attaque-défense. L’OPAC se crée plus d’occasions nettes et profite des carences défensives du CA2 pour prendre un avantage au score conséquent (7-1). Le CA2 n’y arrive plus dans le jeu, et passe ainsi totalement à travers sa fin de première mi-temps. A la pause, l’OPAC mène 11 à 1.

 

La pause semble avoir fait du bien à l’équipe du CA2, qui semble plus organisée et plus déterminée. Offensivement, les joueurs du CA2 sont également plus dangereux et surtout efficaces (13-4). Mais l’OPAC n’est pas perturbé et continue de dérouler son jeu de possession. Au cours de cette deuxième période, le CA2 retombe dans ses travers et ne parvient à contenir les assauts de ses adversaires (21-6). L’OPAC s’impose finalement 22 à 9, et prend ainsi la 6ème place du classement. Le CA2 s’incline pour la deuxième fois et recule à la 7ème place.

  • Renault 5-6 Clarins

Clarins, en forme en ce début de saison, affronte Renault, actuellement lanterne rouge du championnat.

La rencontre débute sur un faux rythme, avec deux équipes bien en place et avec très peu d’occasions. Clarins ouvre tout de même le score, en concluant une belle action collective. Le match ne gagne pas en intensité, mais les débats sont toujours aussi équilibrés. A la mi-temps, Clarins est toujours devant et mène 3 à 2.

En début de seconde période, Renault se montre plus entreprenant et effectue un pressing assez haut.  Cette détermination va pousser Clarins à la faute, qui va marquer un but contre son camp suite à une passe en retrait vers le gardien (3-3). Aucune des deux équipes ne parvient à se détacher au score, et la rencontre sera très serrée jusqu’au bout. Finalement, c’est Clarins qui parviendra à s’imposer 6 à 5, notamment grâce à l’apport de ses remplaçants. Un succès qui permet aux joueurs de Fred Lefort d’accéder à la 4ème place. Une prestation encourageante pour Renault, qui n’est pas passé loin de décrocher ses premiers points dans la compétition.

  • Auchan Retail 6-14 Intersport

Une rencontre qui concernait le haut du tableau, entre Intersport (3ème) et Auchan Retail (4ème).

Dès les premiers instants du match, Intersport prend la possession du ballon ainsi que le contrôle de la partie. Auchan Retail se montre solide défensivement, mais ne parvient à se montrer dangereux. Les joueurs d’Intersport insistent, parviennent à créer des décalages et ouvrent le score assez logiquement. Au fil des minutes, Auchan Retail se ressaisit mais manque d’efficacité devant le but adverse. Intersport en profite grâce à ses individualités, et mène à la mi-temps 7 à 1.

Le début de seconde mi-temps repart sur les mêmes bases, avec les joueurs d’Intersport qui sont très inspirés et efficaces (9-2). Au fil des minutes, le rythme de la rencontre baisse et Auchan Retail en profite pour enchaîner quelques beaux mouvements collectifs et inscrire plusieurs buts. Mais cela ne sera pas suffisant pour rattraper Intersport, qui avait déjà pris un avantage conséquent. Score final 14 à 6 pour Intersport, qui consolide sa 3ème place au classement. Auchan Retail perd une place à cause de ce revers, et se retrouve 5ème.

 

  • Amiens Métropole 6-10 SAS Hannou

Un choc au sommet entre le leader du championnat (Amiens Métropole) et son dauphin (SAS Hannou).

Les deux équipes sont déterminées et nous livrent un début de match avec beaucoup d’intensité et d’occasions de part et d’autres. Mais les gardiens sont vigilants et leurs cages restent inviolées. Cependant, dans ce match animé, c’est Amiens Métropole qui parvient à trouver la faille et à ouvrir le score à la 5ème minute (1-0). L’égalisation de la SAS Hannou intervient 6 minutes plus tard : dans un angle fermé, Mustapha Hannou oblige le portier amiénois à la parade, mais le ballon revient sur Mohammed Hannou, qui parvient à reprendre en volée du pied gauche (1-1). Dans la foulée, Nadir (SAS Hannou) permet à son équipe de prendre l’avantage avant qu’Amiens Métropole égalise sur pénalty (2-2). Le niveau d’intensité baisse un peu dans la seconde moitié de la première période, et c’est le moment choisi pour la SAS Hannou pour reprendre les devants juste avant la mi-temps (4-2).

En début de seconde période, Amiens Métropole est plus efficace et réussi à revenir dans le match (4-4). Quelques minutes plus tard, la SAS Hannou obtient un pénalty et le transforme (5-4). Les deux équipes nous proposent un jeu de qualité, et le spectacle est au rendez-vous avec des gestes de grande classe. A la 35ème minute, le capitaine d’Amiens Métropole (Yohane Moreira) permet à son équipe d’égaliser (5-5). Les occasions se multiplient pour les deux équipes, mais une nouvelle fois les gardiens brillent et réalisent plusieurs arrêts déterminants. Mohamed Hannou, à la conclusion d’une action collective bien huilée, permet à son équipe de mener 7-5, à cinq minutes du terme. Par l’intermédiaire d’un pénalty, Amiens Métropole revient dans la partie (7-6). C’est le moment que choisit le gardien de la SAS Hannou (Vincent Labouesse) pour marquer le but de la soirée : une frappe en force depuis sa surface qui termine dans les filets adverses (8-6). Un but aussi spectaculaire que décisif, car la SAS Hannou prendra le contrôle de cette fin de match pour s’imposer au final 10 à 6.

Ce succès permet à la SAS Hannou de reprendre la tête du championnat, tandis qu’Amiens Métropole glisse à la troisième place.

  • Unither était exempt cette semaine, mais en a profité pour s’entrainer et être en forme pour lundi prochain face à Amiens Métropole.

 

A lundi prochain pour la 6ème journée de la Teams Business !

 

Vous aimerez aussi